Le Laboratoire des MatĂ©riaux AvancĂ©s (L.M.A.) est depuis le 1er Janvier 2019 une Plateforme Nationale de Recherche de l’Institut de Physique des 2 Infinis de Lyon (IP2I). Il fait partie de l’IN2P3-CNRS (Institut national de physique nuclĂ©aire et de physique des particules). Il est spĂ©cialisĂ© dans l’Ă©tude, la rĂ©alisation (nombreux bâtis de dĂ©pĂ´ts sous vide) et la caractĂ©risation (moyens optiques et mĂ©caniques) de couches minces rĂ©alisĂ©es par diffĂ©rents procĂ©dĂ©s sous vide (CVD, PVD). Ces dĂ©pĂ´ts sont utilisĂ©s pour des applications optiques (miroirs faibles pertes pour gyrolaser ou interfĂ©romètres, antireflets, dichroĂŻques …) et mĂ©caniques (tenue Ă  la pluvio-Ă©rosion, Ă  la corrosion marine).
Le laboratoire est en particulier impliqué dans le programme Franco-Italien de dĂ©tection des ondes gravitationelles VIRGO, TGIR du CNRS (miroirs VIRGO rĂ©alisĂ©s par le LMA) et le programme amĂ©ricain Advanced LIGO. A ce propos, le LMA a rĂ©alisĂ© les 20 grands miroirs des interfĂ©romètres amĂ©ricains (Input Mirror et End Mirrors de 340 mm de diamètre et 200 mm d’Ă©paisseur).
Les huit miroirs nécessaires aux deux interféromètres Advanced LIGO ont été réalisés avec succès et ont été installés en 2014 aux Etats Unis.

Miroir ITM traitĂ© au LMA suspendu dans l’interfĂ©romètre Advanced LIGO (crĂ©dit : Advanced LIGO)

De plus, pour le projet Advanced Virgo, le LMA a eu la charge du sous-système « MIROIRS » et du sous-système « OSD » (Optical Simulation and Design). La nouvelle génération de miroirs a été réalisée au LMA. Tous les grands miroirs ont été suspendus avec succès et installé dans les tours à Cascina (photo ci-dessous).

SĂ©paratrice d’Advanced Virgo suspendue dans sa tour dans l’interfĂ©romètre (crĂ©dit : M. Perciballi – couleur rouge = film protecteur du coating)

Enfin, pour le dĂ©tecteur d’ondes gravitationnelles japonais KAGRA, le LMA a rĂ©alisĂ© diffĂ©rentes grandes optiques et en particulier les grands miroirs en Saphir des cavitĂ©s laser (photo ci-dessous).

Miroir ETM Kagra (crédit : LMA)

Le LMA est aussi impliqué dans le projet européen ET (Einstein Telescope) .

L’Agence Nationale de la Recherche (ANR) soutient actuellement trois projets dans lesquels le LMA est partenaire. Le premier projet (acronyme EXSQUEEZ, Squeezing et optomĂ©canique) est rĂ©alisĂ© en partenariat avec le Laboratoire Kastler Brossel (Paris). Le deuxième projet soutenu par l’ANR pour 4 ans (2015-2019) (acronyme BMV , BirĂ©fringence MagnĂ©tique du Vide), est rĂ©alisĂ© en partenariat avec le Laboratoire des Champs MagnĂ©tiques Intenses de Toulouse (Pr Carlo RIZZO). Nous collaborons depuis de nombreuses annĂ©es avec le LNCMI sur ce projet. Par exemple, une cavitĂ© haute finesse (529 000) a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e, c’est la cavitĂ© la plus fine au monde.
Le troisième projet (acronyme VISIONS, Vibrations et pertes dans les couches minces optiques amorphes) est réalisé en partenariat avec les Laboratoires ILM à Lyon, INSP à Paris, INL à Lyon, INSA de Lyon, LPENS à Lyon.

Enfin, avec trois laboratoires de l’IN2P3 (LPNHE, LAL, LPSC), le LMA s’est impliquĂ© dans le projet LSST (Large Synoptic Survey Telescope) dont le but ultime est de rĂ©aliser un tĂ©lĂ©scope de grand diamètre. Ce projet a Ă©tĂ© classĂ© comme ‘Très Grand Equipement (TGE)’ par le CNRS. Le LMA est impliquĂ© dans la mĂ©trologie des grands filtres (76 cm de diamètre) couvrant les longueurs d’onde de 330 nm Ă  1070 nm. Un banc optique est en cours de dĂ©veloppement pour ĂŞtre capable de cartographier et mesurer le spectre du filtre Ă  n’importe quel endroit.

Le LMA possède en outre une forte activité de valorisation (réalisation de composants optiques, prestations de métrologie).

 

PERMANENTS:
NON-PERMANENTS:

- DOCTORANTS / DOCTORAL STUDENTS:
- CHERCHEURS NON-PERMANENTS / NON-PERMANENT RESEARCHERS: