Le LABRADOR est la Plateforme technique de l’IP2I dédiée à la métrologie de la radioactivité depuis 2003. Elle est constituée de 3 personnes.

Elle réalise des prestations de service dans le cadre de mesures environnementales sur les matrices liquides, solides et frottis. Les analyses peuvent être réalisées dans le cadre d’une surveillance environnementale, d’un contrôle sanitaire sur différentes matrices (eau, sol, biologique, frottis, aérosols sur filtre …) mais elles peuvent également être liées au démantèlement ou à la quantification de déchets radioactifs avant envoi à l’Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs).

Le LABRADOR garantit à ses clients son indépendance, son impartialité et la confidentialité de ses données. Elle possède des reconnaissances extérieures pour ses compétences techniques à travers ses accréditations COFRAC (n°1-1577, portée disponible sur www.cofrac.fr) et ses 25 agréments environnements délivrés par l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN). Afin de maintenir ce niveau d’exigence, la plateforme participe régulièrement à des essais inter-laboratoires organisés par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN).

La plateforme LABRADOR bénéficie de l’expérience de l’IP2I et fait partie des 7 laboratoires constituant le réseau national Becquerel, réseau indépendant de métrologie de la radioactivité du CNRS/IN2P3.

La Plateforme technique LABRADOR dispose de plusieurs matériels d’analyse performants afin de couvrir un grand domaine de mesures environnementales et sanitaires, ainsi que des mesures liées au démantèlement d’installations nucléaires ou à la gestion de déchets radioactifs.

Photo - Banc de mesure de Carbone 14 par synthèse de benzène

Banc de mesure de Carbone 14 par synthèse de benzène

Le LABRADOR a développé la mesure de carbone 14 par synthèse de benzène qui est pratiquée sur un banc de carbone 14 à partir de bio-indicateurs. Elle est réalisée dans le cadre du suivi radio-écologique autour des installations nucléaires ou des centres de stockage de déchets. Cette technique, maitrisée par un nombre limité de laboratoires en France, permet d’obtenir une incertitude sur le résultat final inférieure à 4% et de statuer sur une pollution d’origine anthropique ou non. Le benzène obtenu, issu de l’échantillon initial, est mesuré par scintillation liquide.

Pour les autres techniques, l’échantillon peut être réceptionné sous forme de matrice liquide, solide, frottis ou filtre puis il subit un prétraitement en fonction de l’objectif de mesure. L’échantillon est conditionné dans sa géométrie de mesure puis il est analysé avec l’équipement d’analyse approprié en fonction du type de radioactivité recherché.

L’ensemble des résultats sont exploités par une personne compétente et chaque résultat est vérifié par une personne compétente.

Chaque prestation est particulière et suit une problématique précise, il convient de contacter le responsable de la Plateforme pour toute demande d’analyse : Frédéric Larger.

La Plateforme LABRADOR de l’IP2I est agréée par le Ministère de l’Environnement pour les mesures environnementales. Les agréments sont consultables sur le site de l’Autorité de Sûreté Nucléaire via la rubrique “Liste des agréments d’organismes” (défiler vers le bas). L’ensemble de nos agréments ASN sont répertoriés ici :

 

Liens utiles

Réseau Becquerel : http://reseau-becquerel.in2p3.fr/
COFRAC : https://www.cofrac.fr/
ASN : https://www.asn.fr/
IRSN – essais inter-laboratoires : https://www.irsn.fr/FR/pr

Afin de réaliser ses prestations, le LABRADOR possède plusieurs équipements d’analyse performants. Ce parc d’appareils est inclus dans l’assurance qualité suivant un programme d’étalonnage et de vérification d’étalonnage suivi par l’intermédiaire de cartes de contrôles.

2 compteurs à scintillation liquide

Photo - Compteurs à scintillation liquide

Compteurs à scintillation liquide

Ces équipements permettent de mesurer l’ensemble des émetteurs bêta purs. Après une préparation de l’échantillon, une fraction liquide/un frottis est associé à un liquide scintillant afin d’être mesuré. Des plages d’énergies sont définies en fonction des radionucléides recherchés. Cette technique d’analyse est principalement recherchée pour la mesure des émetteurs bêta purs de faibles énergies tels que le tritium et le carbone 14, sur des matrices liquides ou frottis avant mesure.

 

 

 

2 chaînes de spectrométrie gamma, HPGe type N

Photo - Détecteur Germanium Hyper Pur à bas bruit de fond

Détecteur Germanium Hyper Pur à bas bruit de fond

Ces équipements sont des détecteurs Germanium Hyper Purs à bas bruit de fond qui offrent la possibilité de déterminer les émetteurs gamma sur la plage d’énergie 35 – 2000 keV. Ils sont équipés de château de plomb et permettent la détection des émetteurs gamma des chaînes naturelles de l’Uranium 238, de l’Uranium 235 et du Thorium 232 ainsi que la détection de la radioactivité artificielle. Cette analyse est non destructive et les matrices liquides, solides et frottis peuvent être analysées.

 

 

2 compteurs proportionnels

Photo - Compteur proportionnel

Compteur proportionnel

Ces équipements permettent de déterminer les indices de radioactivité alpha global et bêta global. Après une préparation de l’échantillon, une fraction liquide est évaporée dans une coupelle afin d’obtenir une couche mince de dépôt issu de l’échantillon initial. La coupelle préparée est analysée et les résultats sont donnés en équivalent Pu-239 pour l’indice alpha et en équivalent Sr-90 pour l’indice bêta. L’analyse peut également être réalisée sur matrice solide et frottis. Il s’agit uniquement d’une mesure quantitative.